C’est l’intention qui compte – détail – Pédagogie Holistique

C’est l’intention qui compte – détail

Le psychisme, le mental et ses effets sur soi-même

De nouvelles découvertes en neurosciences sur les effets biochimiques du fonctionnement du cerveau prouvent que les cellules de notre corps sont affectées par notre pensée, par notre mental.

Celui-ci est capable de modifier, non seulement le fonctionnement de nos organes, mais aussi toute notre physiologie, y compris au niveau de la composante moléculaire (si si, vous verrez…).

Le réel, la symbolique… dans les émotions

Il est bien évident que les émotions ont une influence directe sur les cellules de notre corps.

Une phrase que je répète intentionnellement plusieurs fois dans mes formations est celle-ci : « Le cerveau ne fait aucune différence entre une situation réelle, imaginaire, symbolique ou virtuelle. »

Exemple : si nous ingérons un aliment avarié, l’estomac va augmenter la sécrétion de sucs gastriques et d’acide chlorhydrique afin de tenter de digérer cette substance toxique. Si cela ne suffit pas, nous allons être pris de nausées, de vomissements jusqu’à ce que notre organisme ait pu se débarrasser de ce qu’il considère comme un poison.

Mais considérons cette autre hypothèse : supposons que notre collègue de travail ou notre patron nous a joué un tour pendable, une “crasse” que nous ne sommes pas près de « digérer », une vacherie qui nous est « restée sur l’estomac » ou qui nous a « retourné l'estomac ».

Le cerveau reçoit alors l’information « difficulté de digestion », et va donc lancer le branle-bas de combat : « augmentation des sucs digestifs », tout comme pour l’aliment réel. Mais comme dans la réalité votre estomac est vide, cette sécrétion de sucs gastriques et d’acide chlorhydrique risque bien évidemment de provoquer des brûlures d’estomac, voire un ulcère si les choses perdurent.

C’est un exemple, mais il faut savoir que notre cerveau fonctionne ainsi.

Le stress - Comment le gérer pour rester en bonne santé

Le stress est un vecteur de maladies… C'est donc la porte ouverte pour l'apparition de maladies, aigües puis chroniques :

  • anxiété, angoisses, dépressions, fatigue, migraines, asthme, hypertension,
  • diabète, cancers, douleurs corporelles, affaiblissement du système immunitaire,
  • problèmes de sommeil, de mémoire, de peau, de poids, de thyroïde,
  • problèmes cardio-vasculaires, digestifs, gynécologiques, sexuels, maladies psychosomatiques,
  • aggravation des maladies existantes, accélération du vieillissement etc. etc.

La technique anti-stress

Lorsque je présente la technique anti-stress, je ne peux m’empêcher de penser à ces publicités que l’on reçoit dans nos boîtes aux lettres, vous savez, du style « comment perdre 10 kg en 3 jours ».

Bon, j’exagère un peu, mais à peine...

Et pourtant…

Là, j’ai envie de vous faire cette pub : « comment vous débarrasser de la charge émotionnelle d’un stress en moins d’une minute » !

Et je peux vous assurer que ça marche vraiment, et en aussi peu de temps !

La médecine quantique

La médecine quantique nous permet de comprendre que nous vivons dans un monde où tout est relié, par conséquent, tout agit sur tout. Cela ouvre un nouveau champ des possibles.

Il y a le monde de la matière, qui est composé de particules corpusculaires, mais aussi un monde vibratoire caractérisé par des ondes. Notre corps n’échappe pas à la règle : nous avons un corps physique, mais aussi un corps énergétique qui émet sa propre fréquence vibratoire.

Et les vibrations que nous émettons, comme celles que nous recevons, nous transforment en un véritable émetteur-récepteur.

Tout est énergie

Lorsque vous donnez par mégarde un coup de pied dans une pierre, elle vous paraît tout ce qu’il y a de plus “solide” (surtout si vous faites mal) !

Et pourtant, en quelques mots et pour faire simple…

La matière est constituée de molécules, qui est un assemblage d’atomes.

Un atome est entre 10 000 et 1 million de fois plus petit que le diamètre d’un cheveu.

Au centre de cet atome il y a le noyau (composé de protons et de neutrons) autour duquel tourne une ribambelle d’électrons.

La physique quantique nous indique que les atomes sont composés à 99,9999999999999% de vide (pour vous éviter de compter, il y a 13 chiffres après la virgule).

Pour vous donner une idée, si le noyau était une balle de tennis, les électrons tourneraient à environ 6 kilomètres de la balle.

Et si on arrivait à supprimer le vide entre les particules élémentaires dont la matière est formée, l'humanité tiendrait dans un dé à coudre.
Idem, si on arrivait à retirer tout le vide des atomes qui composent notre planète, celle-ci tiendrait dans une sphère de seulement 150 mètres de rayon.

Comme l’a dit Hermès Trismégiste : « Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ». Effectivement, cela ne vous fait-il pas penser à nos planètes et aux satellites ? « Le microcosme dans le macrocosme ! Intéressant non ?

Trouble de la personnalité multiple

Je vous parlerai également du trouble de la personnalité multiple. Ces éléments de réflexion sont très intéressants dans le sens où, après nous avoir fourni de nouveaux arguments en faveur de l’influence de l’esprit sur le corps, ils nous révèlent la rapidité avec laquelle les modifications physiologiques peuvent se produire. C’est réellement stupéfiant !

Un autre exemple ? rassurez-vous, je ne vais pas les citer tous, mais il s’agit ici d’une découverte très récente des neurosciences.

L'épigénétique

L'épigénétique nous enseigne que nous ne sommes pas condamnés par nos gènes et qu’un changement de conscience peut produire des modifications physiques, structurelles et fonctionnelles dans notre corps.

Il est donc possible de modifier notre destinée génétique en activant les gènes désirables et en désactivant des gènes indésirables.

Un exemple particulièrement probant de l’épigénétique à l’œuvre est celui de vrais jumeaux (de jumeaux monozygotes) partageant donc exactement le même ADN et qui auront pourtant une vie totalement différente.

Ce qu’il faut retenir, c’est que notre héritage génétique n’est pas immuable et que l’environnement, les croyances, la visualisation peuvent activer ou allumer les gènes désirables et désactiver ou éteindre les gènes indésirables.

L’important est de savoir que le cerveau peut transformer le corps.

Nous avons en nous des capacités que nous ignorons…

Je vous propose de partager avec vous ce que j’ai pu découvrir au fil de toutes ces années de pratique, notamment en ce qui concerne “la puissance de l'intention”.

En effet, j’ai pris un soin tout particulier à faire en sorte de vous convaincre que vous avez en vous des capacités dont vous ignoriez probablement l’existence ; tout est construit pour vous permettre d’obtenir des résultats tangibles. En fait, c’est possible, voire assez simple, mais pour cela il est souvent nécessaire de changer ses croyances limitantes afin d’accéder à un niveau d’efficacité maximal.

Et cela vous permettra de réaliser des choses que vous n'imaginiez même pas, que vous n’auriez jamais pensé pouvoir effectuer un jour !

Vous pourrez également découvrir dans cette formation des informations essentielles, beaucoup d’explications, d’études, de comptes-rendus d’expérimentations rapportés par des scientifiques, qui démontrent de manière irréfutable que certaines stratégies mentales influencent incontestablement notre cerveau et donc notre corps, et permettent également les soins à distance comme dans le cas des barreurs de feu que nous avons vus précédemment.

Ces informations sont nécessaires car, à mon sens, indispensables pour que vous puissiez vous approprier ces capacités étonnantes.

Même si cette formation pourra intéresser les thérapeutes de toute obédience, il est évident que chacun pourra y trouver moyen d'adapter ces idées à n'importe quel domaine de la santé.

Il ne s'agit pas d'un don spécial mais d'une compétence apprise

L’énergie de la pensée, des croyances, de l'intention, les techniques de visualisation, dont l'efficacité est démontrée aujourd’hui par les méthodes d'investigations médicales modernes (l'imagerie fonctionnelles telles que les IRMs, les scanners du cerveau etc…) sont une réalité et nous pouvons les utiliser pour améliorer notre vie et celle des autres.

L'intention a été employée en tout temps dans maints domaines, notamment pour guérir les maladies, modifier des processus physiques, influencer des évènements etc. Il ne s'agit pas d'un don spécial mais d'une compétence apprise. En réalité, nous utilisons tous déjà l'intention dans de nombreux aspects de notre vie quotidienne. Le problème est que nous l’utilisons bien souvent de manière négative.

Le psychisme, le mental et ses effets sur autrui

Un certain nombre de chercheurs sont parvenus à démontrer que « l’intention humaine » peut avoir un effet sur une large variété de systèmes vivants : des bactéries, de la levure, des algues, des poux, des poussins, des souris, des gerbilles, des rats, des chats et des chiens.

Plusieurs de ces expériences ont également été effectuées avec des sujets humains, et il a été prouvé que l’intention exerce un effet sur de nombreux processus biologiques chez le receveur, y compris sur la motricité des membres et l’activité du cœur, des yeux, du cerveau et du système respiratoire.

La physique quantique nous démontre à quel point notre “intention” est puissante puisqu'elle nous permet d'avoir une influence sur notre santé, sur celle des autres, sur les plantes, les animaux, les évènements, y compris à distance.

Certaines expérimentations, études scientifiques ont démontré également que les cerveaux communiquent entre eux, y compris d’inconscient à inconscient.

Influence à distance sur les plantes

Un ingénieur anglais, George de la Warr et son épouse Marjorie, ostéopathe, ont construit une série d’instruments grâce auxquels ils pouvaient avoir une action à distance sur des plantes malades – pour les guérir – ou sur les parasites qui les rendaient malades – pour les détruire – en prenant simplement pour témoin une feuille de cette plante ou un peu de son suc.

Un poussin qui influence un robot

Je relate ici une expérience qui a fait l’objet d’une thèse de doctorat de médecine obtenue à l’unanimité du jury et qui a démontré qu’un poussin pouvait influencer un robot. INCROYABLE !

L'intention transmise par une étiquette : les travaux du Pr Emoto

Le Pr Emoto a eu l’idée de faire geler des échantillons d’eau et d’observer au microscope l’apparence de chacun de ces cristaux.

Puis il a placé sur les bocaux contenant cette eau une étiquette, dont l’inscription était dirigée non pas vers l’extérieur mais vers l’intérieur, sur laquelle étaient inscrits différents mots ou expressions. Et il a photographié ces cristaux.

Le résultat fut spectaculaire : le mot « Amour » donnait une merveilleuse photo d’un cristal parfaitement structuré, alors que le mot « haine » donnait quelque chose d’ignoble.

Idem avec de nombreux autres mots ou expressions : ange/Satan, imbécile/gentil(le), malchance/bonheur, guerre/paix … etc…

Mais le plus stupéfiant, c’est que le mot pouvait être inscrit dans n’importe quelle langue, mais aussi en idéogrammes japonais, et le résultat était le même (vous y verrez les photos).

Cela signifie donc que ce ne sont pas les vibrations des lettres, qui constituent le mot ou l’expression, qui ont une influence (ce qui serait déjà fabuleux), mais plutôt ce que ce mot ou cette expression représente, le « concept », « l’intention » dont il est porteur…

Mon cheminement

Je m’adresse ici à toute personne intéressée par la puissance insoupçonnée de notre cerveau, de notre mental, à fortiori dans le domaine de la santé, mais également aux thérapeutes.

Aboutissement d’un hasard, d’une intuition ou d’un raisonnement déductif…

Il m’a paru important de vous expliquer dans un court chapitre les différents épisodes qui m’ont amené à découvrir “la puissance de l’intention”. Je pense que ces quelques expériences et tests effectués que j’ai pris soin de vous relater entérineront davantage encore cette théorie.

Juste cet exemple…

En tant qu’acupuncteur traditionnel, j’ai eu la chance de découvrir l’énergie que produit « l’intention ». Grâce à elle, il est possible de bénéficier d’une efficacité étonnante quant à la rapidité des résultats obtenus sur un patient ou sur soi-même.

En règle générale, une séance d’acupuncture traditionnelle dure une heure. La régulation énergétique, qui en est la finalité, est obtenue approximativement dans ce laps de temps (je précise néanmoins que dans certaines écoles d’acupuncture, on propose de faire des séances plus courtes mais plus rapprochées).

Grâce à la puissance de « l’intention », cet équilibre énergétique, objectivable aux pouls (on parle ici souvent de “pouls chinois”), est ainsi obtenu, non pas en une heure, mais en quelques minutes (voire en quelques secondes dans certains cas) et sans aucune manipulation physique, que ce soit par l’utilisation d’aiguilles d’acupuncture ou par la stimulation des points avec les doigts (acupressure ou digitopuncture).

J’ai aussi compris pourquoi, lorsque les grands Maîtres de Médecine Traditionnelle Chinoise (qui sont bien souvent acupuncteurs depuis 3, 4 générations) prétendent qu’il faut en moyenne entre 5 et 8 séances pour obtenir le début d’une amélioration pour telle ou telle maladie, je parvenais, pour cette même pathologie, à cette amélioration dès la 2ème ou la 3ème séance.

Non, rassurez-vous, je n’ai jamais cru que je pouvais être meilleur que ces grands maîtres, je ne pense pas souffrir d’une tendance à la mégalomanie, mon ego n’est pas surdimensionné (du moins, je garde un vif espoir que ce ne sont pas des programmes inconscients chez moi) et mon auréole ne me serre pas encore trop au niveau de la tête 😉.

Plus sérieusement…
Je n’ai aucune prétention particulière. Je souhaite simplement partager ce que j’ai pu découvrir au fil de ma pratique et qui m’a donné des réponses à certaines questions que je me posais. Mais surtout vous aider à utiliser les capacités étonnantes de votre cerveau, de votre mental, et de l’intention.

Le cerveau est le chef suprême

Le cerveau est le chef suprême, c’est lui qui gère tout, il a une action sur toutes les cellules de notre corps, sur tous nos organes. Il est capable de produire des modifications physiques et fonctionnelles dans notre corps, parfois même en quelques secondes !

L’hypnose et la sophrologie nous le démontrent, je vous en apporterai la preuve.

La meilleure manière d’avoir une action sur le cerveau, donc sur le corps, est de passer par le mental, par « l’intention ».

En fait, il suffit de maintenir son attention sur une intention désirée, quelle qu’en soit la distance. Ces pensées dirigées créent une énergie physique mesurable. Cette énergie peut changer la nature moléculaire de la matière.

Une journaliste a collecté tout un ensemble de données scientifiques mettant en lumière les changements chimiques occasionnés par l’expression mentale d’une intention.

Je suis parvenu à faire des choses exceptionnelles que je n’aurais jamais imaginées, grâce à l’intention. Et comme je le dis toujours, si j’ai pu le faire, tout le monde peut le faire ! Il ne s’agit pas d’un don, d’une capacité exceptionnelle, mais simplement d’une intention suffisamment puissante.

Mais pour cela, il faut annihiler toute résistance, toute croyance limitante, afin d’accéder à un niveau d’efficacité maximale.

Voyons donc dans quels domaines notre cerveau, notre mental, l’intention, peuvent nous apporter une aide conséquente (quelques exemples vécus)…

  • Je me suis débarrassé d’une allergie que je trainais depuis l’enfance. Elle s’est arrêtée du jour au lendemain (je vous comprends, c’est difficile à croire, mais c’est pourtant la vérité).
  • Idem pour un énorme kyste (lipome) de la grosseur d’un citron à l’extrémité du coude (je n’osais même plus me mettre en chemisette tellement c’était inesthétique !). La seule solution proposée était l’ablation chirurgicale, que j’ai donc évitée.
  • De la même manière, je me suis débarrassé d’un kyste synovial sur le dessus de la main droite… La solution habituelle est, comme pour le lipome, un coup de bistouri. Mais compte-tenu de la situation de ce kyste à la base du poignet, donc pas si loin des 3 nerfs qui régissent les trois doigts indispensables aux trompettistes, j’ai préféré mettre en pratique ma théorie. Le résultat a été vraiment spectaculaire et à cet effet, je reviendrai sur l’énergie de la pensée et les découvertes de Rupert Sheldrake (biologiste réputé, spécialiste de la biochimie et de la biologie cellulaire) et de sa théorie morphogénique, très simple à comprendre et véritablement très novatrice (démontrée de manière irréfutable avec des animaux et qui répond à beaucoup d’interrogations à différents niveaux).

Vous y trouverez également d’autres cas vécus par d’autres (ma famille, des amis…) :

  • Chute avec arrachement osseux : rééducation rapide et indolore ; étonnement du médecin et des kinés qui n’avaient jamais vu de rétablissements aussi rapides.
  • Tendon de l’index sectionné à 50 % par une élagueuse : récupération totale dans les 15 jours qui ont suivi l’utilisation du mental ; même étonnement du médecin et du kiné avec la même réflexion (“jamais vu de rétablissements aussi rapides”).
  • Rééducation après la mise en place d’une prothèse de la hanche : efficacité et rapidité doublées.
  • Syndrome de Guillain-Barré (maladie neurologique auto-immune) : cet ami s’est retrouvé (je le cite) “paralysé totalement jusqu’à la ceinture, jambes, pieds et organes internes, paralysie faciale, ainsi que de gros problèmes aux mains et aux bras. J'ai dû réapprendre à marcher, boire, écrire…” Il a été 5 jours en réanimation (pour cause d’étouffements) et transféré ensuite en centre de rééducation fonctionnelle. Il devait rester entre 8 et 12 mois en centre de rééducation, il en est sorti au bout de 4 mois en ayant tout récupéré avec le commentaire du corps médical : « Monsieur, vous pouvez dire que vous avez beaucoup de chance, parce que de toute ma carrière, je n’ai jamais vu quelqu’un se rétablir ainsi aussi rapidement d’un tel handicap ! »
  • Récupération de séquelles d’un accident de moto : idem, il devait rester 6 mois minimum en centre de rééducation, il en est sorti également au bout de 4 mois avec précisément le même commentaire du corps médical.
  • Problème insoluble : le mental a réglé un problème musculaire de manière définitive alors que la médecine n’avait aucune solution à proposer (après avis médical personnalisé).
  • Rééducation après un AVC : le cerveau recrée les liens neuronaux qui ont été détruits par l’hémorragie cérébrale à un autre endroit.
  • Guérison des phobies : (phobie de l’avion, de l’ascenseur etc…).
  • Etc. etc. etc…

Nos croyances, notre manière de penser dirigent notre vie, bien souvent à notre insu…

La physique quantique nous enseigne que nous baignons dans un monde d’énergie, de vibrations. Nos pensées, nos émotions, nos croyances se transforment en ondes et nous mettent en relation avec des ondes de mêmes fréquences.

Il est donc important de se concentrer sur ce que nous désirons, et non pas sur ce que nous ne voulons pas. La grande majorité des gens ont tendance à ressasser ce qui ne va pas au lieu de se “brancher” sur ce qu’ils souhaitent vivre.

LES AVANTAGES DE CETTE FORMATION EN LIGNE

Grâce à cette formation en ligne :

  • Vous avez un accès illimité à la formation, vous pourrez la visionner autant de fois que vous le souhaitez, 24h sur 24, 7 jours sur 7, de manière illimitée, sur n'importe quel support connecté (ordinateur fixe ou portable, tablette, smartphone, TV connectée…).

     

  • Je vous accompagne tout au long de cette formationafin de vous aider si nécessaire, de répondre à vos questions ou de vous donner des renseignements complémentaires si besoin

     

  • Cette formation est évolutive car étant passionné par tous ces sujets qui ont trait aux neurosciences (au fonctionnement du cerveau, à la puissance du mental, aux processus d'apprentissage, à la plasticité neuronale, à l'épigénétique etc.), vous imaginez bien que je continue à me former, à lire les ouvrages et revues scientifiques qui s'y rapportent.
    Cette matière étant en constante évolution, je m’engage à vous faire profiter de ces nouvelles connaissances (sous forme de messages, articles, audios, vidéos ou autres…), que vous recevrez automatiquement si cela peut être un complément pertinent et intéressant à la formation. Notamment en partageant, au fur et à mesure des témoignages (comme cela s’est passé avec les personnes dont j’ai parlé plus haut), des techniques plus précises, plus adaptées à d’autres pathologies.

     

  • Vous ne prenez aucun risque puisque vous bénéficiez d'une garantie "Satisfait ou remboursé" de 30 jours.

C'EST L'INTENTION QUI COMPTE

En indiquant votre adresse mail, vous acceptez de recevoir les messages de ma part. Celle-ci restera confidentielle et vous pourrez vous désinscrire à tout moment à travers les liens de désinscription ou en m'adressant un mail.

La puissance étonnante de l’intention,
des croyances et de leur influence sur soi
ou sur autrui dans le domaine de la santé

Veuillez renseigner votre adresse email pour visionner les vidéos suivantes

Retour haut de page